Les acouphènes et la sophrologie

Peut-on atténuer les acouphènes?

Définition des acouphènes


D'après la définition du service santé Améli, les acouphènes sont des bruits que l'on entend dans une oreille ou dans sa tête sans qu'ils aient été émis par une source extérieure. Ces symptômes sont souvent liés à un traumatisme acoustique ou à un vieillissement de l'oreille.

Il existe deux sortes d'acouphènes:

  • Les acouphènes subjectifs Ce sont les plus fréquents. Ils sont perçus uniquement par le patient sous forme de bourdonnements et de sifflements.

  • Les acouphènes objectifs Perçus par le médecin, ils sont rares. Ils sont le résultat de sons provoqués par le passage du sang dans les vaisseaux au niveau de la tête et du cou.

Selon une Enquête JNA – IPSOS – Crédit Agricole 2014 sur les acouphènes, 20 millions de français sont touchés par cette pathologie invalidante qui peut avoir des répercussions psychologiques telles que le stress.

Parmi eux, 85% des jeunes dès 16 ans en sont victimes de façon temporaire.

Dans ce cas, il s'agit le plus souvent d'une exposition prolongée prés d'un son dont le volume est important comme en discothèque ou lors d'un concert.

La mise au repos pendant plusieurs heures ou jours suffisent à rétablir le symptôme auditif et les acouphènes disparaissent naturellement.

Cependant, il existe un autre type d'acouphènes : ceux dits chroniques ou permanents.

C'est lorsque la lésion subie s'installe dans le temps et que les acouphènes persistent. Dans la majorité des cas, ils sont associés à une perte d'audition et touchent 91% des personnes de plus de 50 ans.

Dans ce cas, il est indispensable de consulter un ORL, qui prescrira un traitement adéquat tel qu'un appareillage auditif, un médicament ou un recours à des séances thérapeutiques comme la sophrologie.


La sophrologie est-elle une solution contre les acouphènes?

La sophrologie est une discipline créée par le docteur neuro- psychiatre Alfonso Caycedo en 1960. Elle vise à allier le corps et l'esprit par des états modifiés de conscience grâce à des méthodes d'exploration et d'harmonisation.

Elle utilise des techniques de relaxation statiques et dynamiques permettant au sophronisant (appellation de personnes pratiquant la sophrologie) de prendre conscience et de mettre en oeuvre son potentiel pour s'adapter positivement aux situations quotidiennes de la vie.

La sophrologie repose sur des principes de:

- Respiration, pour diminuer le rythme cardiaque et signaler au cerveau que tout va bien. Ainsi, le stress diminue peu à peu à savoir que 35% des acouphéniques deviennent irritables.

- Relaxation pour détendre les muscles de chaque partie du corps et avoir une eutonie juste.

- D'écoute active, pour se réconcilier avec son corps et définir les zones agréables des zones douloureuses (81% des personnes ayant des acouphènes ont des difficultés de concentration ce qui perturbe leur vie sociale, familiale et professionnelle).

- Visualisation positive pour mettre en place ses ressources et appréhender le futur plus sereinement et positivement (22% ressentent de l'anxiété).



En quoi la sophrologie peut-elle aider les acouphéniques?

La sophrologie permet de gérer le stress, qui est une des causes d'apparition d'acouphènes. Elle ne permet pas d'éradiquer totalement les acouphènes mais elle permet à la personne qui les subit de vivre mieux avec.

Pour aider les acouphéniques, la sophrologie met en place trois procédés:

  1. La libération des émotions et sensations négatives autour de l’acouphène.

  2. La défocalisation de l’attention du cerveau de l’acouphène.

  3. Le renforcement de la capacité d’adaptation à un changement.

Pour cela, la sophrologie utilise des exercices de respiration, de décontraction musculaire et de visualisation.


Une récente étude parue dans la revue scientifique "The European Annals of Otorhinolaryngology" a permis de définir l'efficacité de la sophrologie dans le traitement des acouphènes subjectifs qui représentent 95% des cas recensés.



EXERCICE


Se mettre en condition:

  • asseyez-vous confortablement sur votre chaise en décollant votre dos du dossier dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé

  • fermez les yeux et concentrez vous sur votre respiration

  • accueillez la telle qu'elle est sans la modifier

  • portez votre attention sur votre thorax et constatez ses mouvements en plaçant une main dessus

  • faites plusieurs respirations en maintenant votre attention

  • puis adossez vous et prenez le temps d'apprécier ce que vous venez d'expérimentez

  • puis redressez votre dos et reprenez l'expérience

  • portez cette fois votre attention sur votre abdomen en posant une main dessus

  • accueillez simplement votre respiration sans rien modifier, juste constatez

  • faites plusieurs respirations en maintenant votre attention sur ce qu'il se passe au niveau de votre main

  • puis relâchez votre main et prenez une pause en adossant votre dos

  • prenez le temps par des respirations plus profondes de sortir de votre expérience en mettant votre corps peu à peu en mouvement selon votre rythme





SOURCES:

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1879729620300831

https://www.journee-audition.org/pdf/resultats-enqueteJNA-acouphene-2014.pdf




15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout